La Restonical Trail est une célèbre course en Corse qui est réputée pour être particulièrement technique. L'épreuve la plus longue est de 110 kilomètres. Depuis cette année, elle est rattachée au circuit mondial de l’Ultra Trail de l'UTMB. Plus de 1 800 participants ont pris le départ sur les différents formats en 2022.

Philippe nous emmène avec lui tout au long de son ultra trail (110km) en vous partageant ses ressentis sur les grandes étapes de la course.

Informations sur le parcours de l'Ultra de la Restonica

Ultra de la Restonica - 08/07/2022 - 110km

Dénivelé : 7 200 D+

Chrono : 27h23h - 49ème

Le récit de Philippe Guillemain

Je m'étais imprégné de certaines éditions précédentes pour me rendre compte du terrain. C'est un peu ce que j'imaginais : difficile, technique, très beau et vraiment montagnard, j'adore !

Du beau temps pendant toute l'épreuve, c'est génial par contre les descentes ne sont pas faciles.

Philippe Guillemain lors de la Restonica trail

J'ai souvent croisé Luca P. et comme il voulait finir tranquillou et bien nous avons papoté (enfin surtout lui) et surtout marché tranquillement pendant les derniers 23km.

C'est bien la 1ère fois que j'oublie le mode compétition grâce à lui mais c'était vraiment très agréable.

Un grand merci à lui car il est intarissable...

Finir tranquille va me permettre de rejoindre, je l'espère, plus facilement une sortie de 4 jours prévue prochainement car d'habitude je récupère très difficilement.

Je me souviendrai de ma rencontre avec Manaïck, une très belle réunionnaise, qui participait au relais dans la 3e partie, quel bon souvenir, c'était sa première course et quel plaisir d'échanger sur son île que j'ai appris à découvrir.

Sinon, une organisation super rodée, un parcours bien balisé, des bénévoles au top, de bons échanges avec eux, toujours grâce à Luca car il discute vraiment avec tout le monde, il est incroyablement sociable et dans le partage constamment, vraiment unique.

Il m'a même proposé un plan de course pour l'année prochaine.

Mon seul regret étant que le copain qui m'avait invité sur ce projet abandonne au 60e km mais grâce à lui je me suis chopé un sacré mal aux lombaires, la veille du départ, en travaillant sur sa belle maison Corse.

Voilà, c'était ma 606e course réalisée depuis mes débuts.