Ce n'est pas une course, ce n'est pas un ultra. C'est une légende, un monument.

L'UTMB est l'événement trail le plus attendu chaque année, avec 7 courses se déroulant dans sur une semaine. Toutes ces courses trouvent leur ligne d'arrivée dans la ville de Chamonix.L'événement rassemble des coureurs du monde entier avec pas moins de 110 nationalités représentées. Il a lieu la dernière semaine d'août.

Organisée pour la première fois en 2003, elle est devenue la compétition la plus relevée de la saison de trail. Les meilleurs athlètes du monde sont générallement au départ, dans leur meilleure forme.

La course principale et la plus médiatisée de la semaine est l'UTMB (171 km), qui signifie "Ultra Trail du Mont blanc". Les coureurs doivent courir autour du Mont Blanc, le plus haut sommet d'Europe. La boucle complète commence et se termine à Chamonix, avec un total de 10 040 mètres de dénivelé positif.

Voyons comment l’UTMB est devenu une telle référence, les différentes courses proposées et comment y participer.

La naissance d’un monument

Dans les années 2000, le trail était un sport très confidentiel. Très peu de courses étaient organisées à cette époque, c'était le tout début.

À Chamonix, un groupe de neuf amis a commencé à penser à faire le tour du Mont Blanc, le plus rapidement possible et sans se retourner. À partir de ce rêve, est né un évènement ouvert à tous. La première édition a eu lieu en 2003. Le groupe d'amis, qui espérait réunir 300 personnes, a été un peu dépassé en voyant 711 personnes de 19 nationalités s'inscrire !

L'épreuve propose désormais 7 courses traversant 3 pays, sur des distances variées : de 40 à 300 kilomètres et de +2 300 à +10 000 D+. Il rassemble des dizaines de milliers de coureurs chaque année.

Chacun son format de course

À partir de 2006, les organisateurs de l'UTMB ont commencé à ajouter plus de courses à l'événement, pour attirer plus de participants. La CCC (« Courmayeur - Champex - Chamonix ») a été la première à être ajoutée. Elle représente la moitié de la boucle autour du Mont Blanc. 

Voici les 7 courses que propose l'événement UTMB :

  • L'UTMB qui signifie "Ultra-Trail du Mont-Blanc" (171 km; 10 040m D+). C'est la course reine. Il faut un peu plus de 20 heures aux vainqueurs pour franchir la ligne d'arrivée. Mais la plupart des participants la terminent en 30 à 46 heures.
  • La « CCC », qui signifie « Courmayeur - Champex - Chamonix » (101 km, 6 100m D+)
  • La « TDS », qui signifie « Sur les Traces des Ducs de Savoie » (145 km; 9 100m)
  • « L'OCC », qui signifie « Orsières - Champex - Chamonix » (56 km; 3 460m D+)
  • La « PTL », qui signifie « La Petite Trotte à Léon » (300 km; 30 000m D+). Lancée en 2011, c’est la course la plus extrème. Les coureurs doivent former des équipes de 2 à 3, pour des raisons de sécurité. Une autre différence avec les autres courses est que le parcours n'est pas le même d'une année sur l'autre. Des changements sont apportés par les organisateurs chaque année et le sens du parcours change également (sens horaire et anti-horaire).
  • La « MCC », qui signifie « De Martigny-Combe à Chamonix » (40 km; 2 300m D+)
  • Et la « YCC », qui signifie « Jeune Chamonix Courmayeur » (15 km; 1 100m D+)

 

UTMB parcours
Photo: Kavval

Les coureurs qui ont marqué l'histoire de l'UTMB

Il n'y a pas de courses emblématiques sans coureurs emblématiques. Regardons qui a marqué l'histoire de l'UTMB :

  • Dawa Sherpa, un ultra-traileur emblématique Népalais, a remporté la première édition en 2003. Les conditions étaient extrèmes et moins de 15% des partants cette année ont rallié Chamonix. Il a également remporté la TDS en 2014.
  • Elizabeth Hawker (Royaume-Uni) a remporté le monument de l’ultra-trail 6 fois ! En 2005, 2006, 2008, 2010, 2011 et 2012.
  • L’espagnol Kilian Jornet, 3 fois vainqueur de l'UTMB, est entré dans l'histoire en remportant l'UTMB 2008 à seulement 20 ans en un temps record.
  • Le Français Xavier Thévenard a de multiples victoires sur les différentes courses avec E victoires sur l’UTMB (2013, 2015, 2018), 1 victoire sur la CCC (2010), une victoire sur la TDS (2014) et une victoire sur l’OCC (2016).
  • Le Français François D'Haene l'a également remporté 4 fois (2012, 2014, 2017, 2021) et est l'actuel détenteur du record. Il a remporté une bataille épique contre Kilian Jornet en 2017.
  • Courtney Dauwalter (Etats-Unis) a remporté 2 UTMB (2019, 2021). Non seulement elle a battu le record de la course en 2021, mais elle s'est également très bien classée au général avec une impressionnante 7e place.

Comment participer à l'UTMB

Voyant le nombre de participants croître d'année en année, et afin de maintenir une organisation de qualité, les organisateurs de l'UTMB ont décidé d'en faire un événement sélectif.

Le processus de qualification a évolué au fil des années. C'était à l'origine une ‘preuve d'expérience’ : il fallait avoir participé à d'autres ultra-trails pour pouvoir participer à l'UTMB. Mais avec la croissance de l'événement et l’apparition de trails labelisées UTMB partout dans le monde, le processus de qualification est devenu un système de collecte de points. C’est désormais un système de pré-inscription suivi d'un tirage au sort. 

Les coureurs peuvent augmenter leurs chances d'être sélectionnés à la loterie en collectant autant de points (appelés "running stones") que possible au cours des 2 années précédant l'événement. Nous avons réalisé un article synthétique afin que vous puissiez comprendre en 3 minutes comment se qualifier pour les courses de l'UTMB.

UTMB World Series

Le groupe UTMB organise également les ‘UTMB World Series’. Il s'agit d'une série de courses, de 20 km à 100 miles, qui se déroulent dans le monde entier et donnent aux traileurs la possibilité de se qualifier pour l'événement principal de l'UTMB, qui fait office de ‘UTMB World Series Finals’.

Cette série est le fruit d’une collaboration entre le groupe UTMB et divers organisateurs de courses. The Ironman Group a récemment signé un partenariat majeur avec le groupe UTMB et jouera un rôle important dans les années à venir dans la structuration de cette série de courses.