Le concept

Le Rock n’Trail est une course de 24h à élimination, qui s’inspire de la Backyard, une course où Harvey Lewis avait réalisé 85 boucles de 7 km en octobre dernier dans le Tennessee. Cela représentait 570 km en 85 heures.

Cet événement trail qui se veut festif s’est déroulé dans une carrière à Muneville le Bingard en Normandie, le 30 avril et 1er mai dernier et a rassemblé plus de 1000 participants et 2500 spectateurs.

crédits @Rock n'Trail

Le principe est simple : vous avez 60 min pour faire le tour de 7,4km et 162 D+. Si vous réussissez, vous repartez pour la prochaine heure. Et cela pendant 24h !

Plusieurs formats étaient proposés aux participants : en solo, en duo, par équipe de 4 ou par équipe de 6. Il y en avait pour tous les goûts !

Ce qui fait le charme de cet événement, c’est l'atmosphère qui règne autour de la course : une course caritative de 7 km, une buvette avec des produits locaux, un concert de rock, un espace ouvert pour que les participants se reposent et reprennent des forces et enfin des milliers de participants qui sont là pour s’amuser !

Histoire

Le Rock n’Trail est né en 2020 d’un run entre copains : Thomas, le gestionnaire de la carrière de Muneville, François, 3ème du dernier homme debout en 2019 et Vincent, associé chez Exaequo, une agence événementielle et sportive basée à Caen depuis 2007.

Nous sommes allés à la rencontre des participant(e)s de l’édition 2022 pour comprendre pourquoi ils ont relevé ce défi et d’où vient leur brin de folie.

Le plaisir de partager une aventure à 2 : Melodie & Adeline, un duo très complice

Mélodie et Adeline sont 2 participantes des 24h en duo et ont formé l’équipe “Les ptites cuisses normandes”. Elles sont arrivées 6èmes au classement général duo après avoir couru pendant 19h31’46 mais elles sont venues sur cette évènement pour prendre du plaisir avant tout, sans objectif de classement.

"Les bénévoles sont vraiment au top et l’esprit de cohésion est sympa. L'atmosphère de cette course dans une carrière est assez originale et c’est ce qui fait son charme."

Adeline et Mélodie à l'arrivée du Rock n'Trail.

Elles reviennent sur leur course et les émotions qu’elles ont traversé. 

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer toutes les 2 dans cette course ?

Mélodie : Avec Adeline on s’est rencontré il y a quelques années dans le cadre d’une association de course à pied, Caen runner. On adore se lancer des défis un peu fous et le faire en duo était une source de motivation supérieure pour cette course.

Adeline : On s’entraîne souvent ensemble et on avait envie de se lancer un challenge et faire encore mieux que la 1ère édition en 2021 où on était moins préparé. On appelle ça “les défis à la con” !

Comment vous êtes-vous organisé dans votre duo ?

Mélodie : Chacun s'organisait comme il voulait et avec Adeline on a décidé de faire chacune un tour tous les 7 km. 

Par rapport à l’année dernière, on a appris de nos erreurs au niveau de la gestion de la course et de l’alimentation. On a donc pris la décision vers 21h après plusieurs heures de course de faire 2 tours chacune pour permettre à l’autre de mieux se reposer et s’alimenter.

Quel a été votre plus beau souvenir lors de ce week-end ?

Adeline : Faire cette expérience avec une super copine. Partager quelque chose avec l’autre, ça nous pousse à aller de plus en plus loin et ça nous tire vers le haut. On se dit qu’il y a notre équipière derrière et on ne peut pas la laisser tomber ou la décevoir. 

Mélodie : L’arrivée ! Le fait de réussir à accomplir le défi et de se sentir bien l’une comme l’autre. Voir que l’on a appris de nos erreurs de l’année dernière et que l’on a accompli la mission sans encombre. Il y a aussi le partage avec les autres coureurs et les autres duo que l'on voit sur chaque tour pendant 24h. 

Qu’est ce qui a fait le succès de cet événement selon vous ?

Adeline : L’organisation et l’ambiance principalement !

Mélodie : Les bénévoles sont vraiment au top et l’esprit de cohésion est sympa. L'atmosphère de cette course dans une carrière est assez originale et c’est ce qui fait son charme.

Serez-vous présentes lors de l’édition 2023 ?

Mélodie : On ne sait pas encore, ça va dépendre de nos objectifs de l’année prochaine c’est compliqué de savoir 1 an avant.

Adeline : Ça s’est tellement bien passé que ça va être dur de faire mieux… C’est sympa aussi de changer. Ce qui est sûr c’est que l’on va continuer les duo ensemble mais peut-être sur d’autres objectifs.

Ressentis du vainqueur de l’édition 2022 des 24h du Rock n’Trail en solo

Guillaume Bechet a commencé le trail il y a 4 ans à la suite d’une blessure au foot. Il a été séduit par la communauté des traileurs qui lui a donné envie de se lancer dans cette aventure.

Il s’est inscrit au Rock n’Trail 2022 avec des copains et il a remporté cette course folle de 24h et de plus de 182km/4200m D+ au total.

Retour sur les ressentis du vainqueur de l’édition 2022 en solo.

"L’objectif numéro 1 c’était d’aller au bout, je ne me suis jamais dit que je n’allais pas y arriver."

Guillaume Bechet, vainqueur de l'édition 2022 du Rock n'Trail en solo.

Pourquoi as-tu choisi de participer au Rock n’Trail ?

Guillaume : Je fais partie d’une asso avec les copains autour de la Suisse Normande (NC-Cap’s) et on cherchait une course dans la région où l’on pouvait partager un bon moment ensemble. Le concept du Rock'n Trail nous a tout de suite séduit car c’est une course où l’on peut se voir souvent entre chaque tour. Contrairement à un ultra où nous n’avons pas toujours le même rythme avec les copains, ce format de boucles de 7,5km nous a permis de nous voir un maximum de fois et de prendre encore plus de plaisir.

Quels étaient tes objectifs en arrivant sur cette course ?

Guillaume : L’objectif numéro 1 c’était d’aller au bout, je ne me suis jamais dit que je n’allais pas y arriver. Vu le niveau et les concurrents, je n’imaginais pas gagner la course. Je n’avais pas trop de pression. L’objectif c’était surtout de faire des kilomètres et travailler le volume pour bien me préparer à mes prochains objectifs. 

Quelles sont tes prochaines courses justement ?

Guillaume : Dans 3 semaines je me lance sur un Ultra dans les Dolomites en Italie, le Lavaredo avec 120 km et 6 000 m dénivelé positif. 

Je serai aussi à l’UTMB fin août à Chamonix sur le format 170 km. Ce n’était pas forcément prévu mais j’ai eu la chance d’être tiré au sort du 1er coup, donc l’entraînement pour ce bel objectif est assez intense. 

Quel a été ton plus beau souvenir lors de ce week-end ?

Guillaume : Le dernier tour ! On est arrivé à 5 au dernier tour et là une nouvelle course commence. Je me souviens de la ferveur, il y avait beaucoup de monde. L’encouragement des spectateurs fait que l’on se débloque totalement. On est tous parti comme des fous, on n’avait pas l’impression qu’on avait fait 170 km avant. C’était assez amusant de voir des gens que l’on ne connaissait même pas nous soutenir, ça nous a clairement aidé pour terminer la course.

Est-ce que tu seras présent en 2023 pour défendre ton titre ? 

Guillaume : On m’a demandé après la course, je n’ai pas répondu car je ne savais pas. Avec un peu de recul, je me dis que pourquoi pas. Je prendrai ma décision dans les prochaines semaines.

L’organisation était vraiment au top donc c’est ce qui peut me donner envie de revenir. On était dans de supers conditions. Tout était bien pensé : l’animation, l'ambiance, les spectateurs, la clarté des infos, il ne manquait rien. Cela donne une très bonne image de notre pratique.

Je ne peux que conseiller aux traileurs d’essayer cette course.

Annonce des dates pour l’édition Rock n’Trail 2023 

Ce jeudi, l’organisation de Rock'nTrail a annoncé les dates de la 3ème édition. Elle aura lieu le samedi 29 et le dimanche 30 avril 2023. La plateforme d’inscription sera bientôt ouverte et communiquée sur les réseaux sociaux de Rock n’Trail.

Retrouvez les résultats de la Rock n'Trail 2022 ici 

Voici l’aftermovie si vous l’avez raté : 

Rejoignez Guillaume, Mélodie et Adeline sur Uptrack Club, la communauté des passionnés de trail & outdoor.